Voir tous les sujetsCacher les sujets
Retour à l'accueil

Les particularités du pourboire

Définition

Le pourboire comprend les sommes remises volontairement par les clients à la personne salariée ou les frais de service ajoutés à leur facture. Il appartient entièrement à la personne salariée qui a rendu le service, peu importe s’il a été versé directement ou non. Il ne doit pas être confondu avec le salaire. 

L’employeur doit toujours verser à la personne salariée au moins le salaire minimum prévu à la loi.

Salaire minimum, combien ?

Jamais moins que le salaire minimum de 10,45 $/heure pour toute personne salariée au pourboire.

Obligations à l’employeur

L’employeur qui perçoit le pourboire doit le remettre entièrement à la personne qui a rendu le service.

Un employeur ne peut pas exiger qu’une personne salariée au pourboire paie les frais associés à l’utilisation d’une carte de crédit.

Convention de partage des pourboires

Les personnes salariées qui ont droit aux pourboires peuvent s’entendre sur une convention de partage des pourboires entre elles et leurs collègues. Cette convention, verbale ou écrite, doit résulter du consentement libre et volontaire des personnes salariées qui ont droit aux pourboires.

Interdiction à l’employeur

L’employeur ne peut pas imposer un partage des pourboires entre personnes salariées de son établissement ni intervenir dans l’établissement d’une convention de partage des pourboires.

Les personnes salariées qui participent à une convention de partage des pourboires peuvent demander à l’employeur de gérer l’application de la convention et de répartir les pourboires entre tous les participants et participantes.

Condition d’embauche

Le partage des pourboires peut devenir une condition d’embauche lorsqu’il existe une convention à cet égard entre les personnes salariées qui ont droit aux pourboires.